samedi 4 juin 2016

Un super blog musical : Cabaneariff !

Une fois n'est pas coutume, j'aimerais vous parler d'un de mes amis qui tient un blog de musique depuis quelques mois ! Des articles bien écrits, des découvertes intéressantes, tout ne me plait pas tout le temps mais je reste quelqu'un de curieux et j'aime bien me tenir informée de ce qui se passe dans le milieu de la musique. 
Grâce à lui, j'écoute assez régulièrement maintenant Gavin James, Jo Harman, Lacey Sturm etc ... Parfois, il nous fait des craquages (Justin Bieber par exemple) mais après tout, il en faut pour tous les goûts ... et puis c'est drôle ! 
Bref, j'encourage tout le monde à aller sur son site très bien construit Cabaneariff ! Cette semaine, il organise d'ailleurs un concours que je relaie sur mon blog ; c'est par ici  ! 

 

 

Le Grand Prix des Lectrices de Elle 2016

Ce mercredi soir, une incroyable aventure s'est achevée pour moi. Un samedi matin, il y a de cela presque un an, j'ai découvert dans ma boîte aux lettres un courrier pas comme les autres ! Le sésame m'annonçant que j'étais retenue pour faire partie de ce jury hors du commun. Un jury composé de 120 femmes, de tous âges et de tous horizons. Depuis le mois de septembre jusqu' à la fin du mois d'avril, j'ai lu beaucoup beaucoup. Jamais une contrainte, même si parfois il a fallu accélérer certaines de mes lectures et surtout un grand plaisir ! J'ai donc lu, critiqué puis noté 28 livres : des romans, des documents, des policiers. Je n'ai pas tout aimé dans ce que j'ai lu (et certaines de mes notes sont là pour le prouver), j'ai fait de belles découvertes. J'ai redécouvert un genre que je pratiquais au final assez peu comparé aux deux autres : le document ! 

La belle histoire s'est terminée mercredi dans les Salons France-Amériques, où le Grand Prix des Lectrices de Elle 2016 allait être décerné aux trois heureux élus. Trois lauréats que nous avons eu la chance de rencontrer en amont de la cérémonie. Un moment rempli d'excitation, de joies, d'émotions, d'intimidation. Nous avons eu la chance de pouvoir parler avec chacun d'entre eux, de leur poser des questions et en retour, ils se sont confiés à nous. Au-delà de l'expérience critique que j'ai vécue au cours de ces derniers mois, je dois reconnaitre que cette rencontre consacre véritablement toute mon aventure. 

Les trois lauréats de cette édition 2016 sont : 

- Marceline Loridan-Ivens pour Et tu n'es pas revenu. Une lettre à son père disparu dans les camps. 
  Un bijou d'émotion qui aura valu à Mme Loridan-Ivens une véritable ovation, lors de la cérémonie. 
  Ma rencontre avec elle lors des tables rondes restera inoubliable, de même que le moment où je lui    ai demandé une dédicace de mon exemplaire. Cette petite dame m'a impressionnée par son naturel et sa spontanéité, par sa pêche et son dynamisme, et ce malgré tout ce qu'elle a vécue du haut de ses 88 ans. J'ai été très intimidée, très émue. Son essai m'avait bouleversée, la rencontrer m'a profondément touchée. 

- Jax Miller pour Les Infâmes. Ce policier faisait partie de la sélection du mois de décembre, le jury dont je faisais partie. Je ne me souviens pas avoir été spécialement emballée par cette lecture. En réalité, je n'avais pas mis une excellente note ... J'ai donc parlé avec l'auteure new-yorkaise ce mercredi : une rencontre joyeuse et drôle. Jax Miller est, à l'image de son personnage Freedom, une femme hors du commun, qui aime les tatouages, les robes à fleurs roses, la moto et surtout la liberté! Tout ça pour vous dire que ce jeudi, en cherchant dans ma to-read-list quel livre j'allais pouvoir commencer, j'ai eu envie de relire ... 6 mois plus tard, ce policier ! C'est curieux ; suis-je dans de meilleures dispositions dans cette lecture qu'au mois de novembre, mais les débuts du livre me plaisent beaucoup plus ! 

- Jean-Luc Seigle pour Je vous écris dans le noir. Le premier roman, voire peut-être le premier livre lu dans le cadre du Grand Prix. Mon premier GRAND souvenir. J'ai tout aimé dans ce drame : le style, l'histoire dont il s'inspire, les émotions qui s'en dégagent. Jean-Luc Seigle s'est emparé du personnage de Pauline Dubuisson pour en faire un grand portrait de femme, qui m'a là encore totalement bouleversée.

Au final, comme l'a dit Olivia de Lamberterie, Chef du Service Livres au sein de Elle, nous les 120 femmes membres de ce jury 2016, avons récompensé trois auteurs qui ont, chacun à leur manière, mis en lumière, trois femmes hors du commun. 

Une page se tourne ... mais pour moi, cela ne signifie évidemment pas que mes lectures vont s'achever. Je continuerai à zieuter les pages culture/livres du magazine pour dégoter des bijoux de lecture et dans 3 ans, je retenterai sans doute ma chance ... pour refaire partie de l'aventure !




lundi 9 mai 2016

Je me promène... dans le 13ème arrondissement de Paris

Je vis depuis de longues années dans le 13ème arrondissement et j'avoue adorer me promener dans ses rues.  Le 13ème, ce n'est pas uniquement le quartier chinois ou la Place d'Italie... Non non la preuve en images... J'espère que vous apprécierez la ballade autant que je l'ai aimée...